Auberge la Fontaine aux Bretons

La Chronique de Février

 

Le mois de janvier n’a pas été de tout repos au potager : que faire avec un pareil froid ?
Toutes les opérations de semis et de plantation même sous serre ont dues être retardées pour capter quelques rayons de soleil plus favorable à un début de germination.
Cette semaine printanière met un peu de baume au cœur du jardinier. Grâce à ce beau temps et à cette douceur au milieu de l’hiver, ses pensées sont déjà tournées vers les belles journées du printemps et les premiers légumes qu’il y récoltera !

Les carottes sont avec la mâche et les fèves, les premières graines que le jardinier pourra semer dans son jardin au début du mois de février, à condition de prendre quelques précautions : bien les protéger du froid.

Il y a un an, je vous révélais une technique infaillible pour les cultures précoces : l’utilisation des couches chaudes qui permettent aux graines de germer sans souffrir du froid et des gelées hivernales.

Cependant, tous les jardiniers ne peuvent pas forcément mettre en œuvre une telle culture dans leur jardin. Rassurez-vous, voici la solution : le semis en godet !

Oui mais si nous parlons de carottes, comment pouvons-nous imaginer un seul instant les semer en godet, elles d’habitude si fragiles avec leurs racines qui s’enfoncent profondément dans le sol et qui n’aiment guère les obstacles ?
Fabriquons-leur donc un godet sur-mesure !

Vous aurez besoin pour cela de cartons de rouleaux d’essuie-tout ou à défaut, de rouleaux de papier toilette.
Remplissez les d’un mélange de 50% de terreau et 50 % de sable de Loire jusqu’au sommet.
Tassez avec le doigt.
Placez de façon uniforme 5 graines de carottes de types Nantaises ou d’Amsterdam à la surface, puis recouvrez votre semis de sable mélangé à du marc de café. Bien évidemment, je ne cite ici que les variétés de carottes les plus primes, cependant, vous pouvez tenter l’opération avec des graines de différentes variétés dites « de printemps ».

Renouvelez l’opération avec autant de rouleaux et de graines que nécessaire.
Placez vos « godets-tubes » dans un récipient type bassine ou plateau avec bords surélevés puis arrosez-les copieusement avec un arrosoir en fine pluie. Ce gros arrosage sera le seul de la sorte. Vous privilégierez ensuite la brumisation pour ne pas déloger les graines en germination.

Placez ce plateau dans une véranda ou derrière une vitre, mais surtout, à l’abris du soleil direct. Les graines de carottes ont besoin d’une température de 15 à 20°C pour germer.

Cette opération pourra être réalisée aisément à partir du 20 février. En ce moment, la lune est descendante et elle ne favorisera pas la réussite de vos semis. Profitez de ce temps pour préparer vos godets pour tous les premiers semis (tomates si elles ne sont pas déjà semées, haricots, pois…).

Ce week-end, vous pourrez profiter de la lune favorable pour tailler vos arbustes ou vos fruitiers (en attendant plutôt mars pour les poiriers), mais également pour mettre en place vos premières pommes de terre !

En mars, le printemps sera proche. Il sera alors venu le temps de préparer les sols pour les cultures de printemps.
Je vous livrerai donc tous mes secrets pour réussir un potager sans travail du sol. Réduction du temps de travail et amélioration des rendements garantis !

Rendez-vous au jardin !

Matthieu

 

 

 

 

 

Mes dernières chroniques :